CAC40 | 5641,190 pts | -0.87%

20 août 2019 - Tendances dans actions-indices

Entracte

bourse statue

Avec les dernières évolutions de la crise politique en Italie, dont la démission du président du Conseil et la fin de la coalition gouvernementale, le marché parisien s'est brièvement animé. Avant cela, et pour la première fois depuis le début du mois, le CAC 40 semblait voué à évoluer dans une étroite fourchette proche de l'équilibre.

Cette pause aurait fait suite à un rebond de 2,57 % en deux séances. Par ailleurs, l'agenda économique ne comportait qu'un seul rendez-vous. Il s'agissait des prix à la production en Allemagne qui ont augmenté de 0,1 % en juillet et de 1,1 % en rythme annuel, soit légèrement plus que prévu.

Mais il en fallait plus pour stimuler des investisseurs qui cherchent à mieux cerner les enjeux du moment. Or, les prochains jours leur apporteront peut-être un peu de visibilité sur les intentions de la Banque centrale européenne et de la Réserve fédérale, qui disposent d'une marge de manœuvre limitée face au ralentissement de l'économie, voire de récession. Les institutions présenteront respectivement jeudi après-midi et mercredi soir le compte-rendu de leur dernière réunion monétaire. La fin de semaine sera aussi marquée par un discours du président de la Fed, lors du symposium de Jackson Hole dans le Wyoming - grand-messe annuelle des banquiers centraux.


Code : FR0003500008 | Tags : bourse de paris, cac 40, italie, crise politique, allemagne, prix à la production, croissance mondiale, récession, réserve fédérale, fed, banque centrale européenne, bce,

Actualités relatives