CAC40 | 6219,520 pts | +0.88%

16 oct. 2019 - Tendances dans actions-indices

Mode pause

Bourse

Au lendemain d'une clôture au-dessus des 5700 points pour le CAC 40, qui n'avait plus connu ce niveau depuis fin 2007, le marché parisien a déroulé une séance sans relief.

Les investisseurs sont restés suspendus aux négociations entre Londres et Bruxelles. Alors que tout semblait joué, l'évolution des dernières discussions a ravivé l'espoir d'un accord imminent pour le Brexit. Mais, en attendant, le doute persiste.

La tendance a aussi été freinée, encore une fois, par des craintes de dégradation des relations sino-américaines. Mardi soir, les députés américains ont apporté leur soutien aux manifestants hongkongais pro-démocratiques en adoptant une loi qui menace le statut économique particulier accordé à l'ancienne colonie britannique, et Pékin n'a pas apprécié cette pression. Par ailleurs, selon Bloomberg, la Chine aurait demandé à Washington une réduction des tarifs douaniers avant de respecter certains de ses engagements commerciaux pris vendredi dernier.

Du côté des indicateurs macro-économiques, la journée n'a pas été très motivante. Le taux d'inflation annuel dans la zone euro s'est contracté à 0,8 % en septembre, contre 1 % en août et 2,1 % un an auparavant. Parallèlement, les ventes au détail ont reculé de 0,3 % aux États-Unis, leur première baisse en sept mois.


Code : FR0003500008 | Tags : bourse, cac 40, union européenne, royaume-uni, brexit, chine, états-unis, hong kong, guerre commerciale, zone euro, inflation, ventes au détail,

Actualités relatives