CAC40 | 5108,980 pts | +2.03%

21 jan. 2020 - Tendances dans actions-indices

Craintes limitées

Bourse Palais 01

Peu après l'ouverture, la Bourse de Paris accusait une baisse de plus de 1 %. Craignant une crise sanitaire majeure, à l'instar de la pandémie de SRAS en 2003, les investisseurs se sont inquiétés de la propagation d'un nouveau coronavirus en Chine et aux pays voisins.

Les sociétés très exposées au marché chinois ont vu leur titre trébucher, notamment les KHOL (Kering, Hermès, L'Oréal et LVMH), dont la capitalisation boursière cumulée représente plus de 25 % du CAC 40. D'où un repli de l'indice parisien souvent plus prononcé que celui de ses homologues européens.

Parallèlement, avec un risque d'asséchement de la demande, les cours du pétrole se sont contractés et Total, autre poids lourd de la cote, a suivi le mouvement.

Sous cette pression, le marché est resté insensible à l'annonce d'une nette embellie du sentiment économique en Allemagne. Pourtant, selon l'indice ZEW qui le synthétise, il est remonté à 26,7 points, contre 10,7 points en décembre et donc bien plus que les 15 points anticipés par les analystes.

La tendance s'est toutefois raffermie avec le retrait limité de Wall Street en début de séance.


Code : FR0000052292 , FR0000120271 , FR0000120321 , FR0000121014 , FR0000121485 , FR0003500008 | Tags : bourse, cac 40, chine, coronavirus, épidémie, pandémie, sras, kering, hermès, l'oréal, lvmh, khol, pétrole, total, zew, allemagne, sentiment économique,

Actualités relatives