CAC40 | 6219,520 pts | +0.88%

11 mars 2020 - Tendances dans actions-indices

Dents de scie

Bourse Palais 02

Après la Réserve fédérale (Fed) et sa consœur canadienne, la Banque d'Angleterre (BoE) a procédé à une baisse surprise de ses taux. Pour limiter l'impact du Covid-19 sur l'économie, la Banque centrale européenne (BCE) devrait, à son tour, passer à l'action ce jeudi, avec un assouplissement monétaire et probablement d'autres mesures.

En attendant les détails du plan de soutien des États-Unis, les investisseurs ont aussi pu apprécier la réponse de l'Union européenne qui va créer un fonds de 25 milliards d'euros destiné aux systèmes de santé, petites entreprises, au marché du travail et aux secteurs vulnérables.

Des initiatives qui n'empêcheront pas plusieurs pays de sombrer en récession dans les mois à venir et, partant, un net ralentissement de la croissance mondiale.

À ces craintes s'ajoute la guerre des prix pétroliers. Les Émirats arabes unis ont emboîté le pas à l'Arabie saoudite en annonçant être prêts à augmenter leur production de brut, alors que le marché de l'or noir souffre déjà d'une offre abondante.

Dans ce contexte, les places boursières sont extrêmement nerveuses. Comme la veille, le CAC 40 a débuté la journée en forte hausse avant d'évoluer en dents de scie.


Code : FR0003500008 | Tags : bourse, cac 40, coronavirus, covid-19, épidémie, réserve fédérale, fed, banque d'angleterre, boe, banque centrale européenne, bce, taux, politique monétaire, croissance, économie, récession, pétrole, émirats arabes unis, arabie saoudite,

Actualités relatives