CAC40 | 5703,220 pts | -1.39%

02 oct. 2020 - Chiffres du jour dans actions-indices

2,786

arcep logo

L’enchère principale pour l’attribution des fréquences 5G a rapporté à l’État, qui espérait un minimum de 2,17 milliards d’euros, la somme totale de 2,786 milliards d’euros. L’Arcep, le régulateur du secteur, précise qu’avec 90 MHz, pour 854 millions d’euros, Orange est l’opérateur français qui disposera de la quantité la plus élevée de fréquences. Il devance SFR et ses 80 MHz, acquis pour 728 millions. Quant à Bouygues Telecom et Free (Iliad), ils ont chacun déboursé 602 millions d’euros pour 70 MHz. Une nouvelle enchère sera organisée courant octobre pour que les lauréats choisissent leur positionnement dans la bande 3,4-3,8 GHz, sachant que les extrémités sont susceptibles d’être plus affectées par des interférences. Ils obtiendront ensuite les autorisations d’utilisation de fréquences.


Code : FR0000120503 , FR0000133308 , FR0004035913 | Tags : arcep, 5g, enchères, etat, orange, iliad, free, sfr, bouygues telecom,

Actualités relatives