CAC40 | 6196,930 pts | +0.52%

04 nov. 2020 - Tendances dans actions-indices

Confusion

élection

Les sondeurs se sont fourvoyés en prédisant une franche victoire de Joe Biden dans la course à la Maison Blanche. Cette erreur de pronostic a généré beaucoup de nervosité boursière, tandis que les investisseurs se préparaient à patienter longuement avant de connaître l’identité du prochain président américain. Le CAC 40, qui avait repris un peu plus de 5 % en trois séances, s’est retrouvé en baisse de 1,57 % dès l’ouverture, puis s’est agité autour de son point d’équilibre, avec de très nettes incursions dans le vert.

Outre une élection présidentielle américaine plus confuse que prévu - le scénario redouté des marchés -, et les contestations de Donald Trump qui a menacé de saisir la Cour Suprême avant même le résultat définitif du scrutin, la journée a aussi été rythmée par d’importants indicateurs économiques. En octobre, l’activité dans le secteur des services a accéléré en Chine et a légèrement décéléré aux États-Unis. En revanche, sous le poids de la France et l’Allemagne, sa contraction s’est accentuée en zone euro. Quant à l’enquête du cabinet ADP, elle a fait état de la création de 365 000 postes le mois dernier chez l’Oncle Sam, contre environ 600 000 anticipés par les économistes.


Code : FR0003500008 | Tags : états-unis, allemagne, zone euro, chine, pmi, services, donald trump, joe biden, élection présidentielle, cac 40, bourse de paris,

Actualités relatives