CAC40 | 6209,040 pts | +0.71%

25 fév. 2021 - Tendances dans actions-indices

Doucement

Bourse

Mercredi, lors de sa deuxième audition devant le Congrès, le président de la Réserve fédérale s’est montré un peu plus convaincant que la veille quant à la détermination de l’institution monétaire à soutenir l’économie américaine face à d’éventuelles tensions inflationnistes. Au lendemain de ces propos, les rendements obligataires ne se sont pas vraiment détendus mais le CAC 40 s’est néanmoins accroché au seuil des 5 800 points. L’indice parisien est donc désormais très proche de ses niveaux de mi-février 2020, quand les investisseurs ont pris conscience des conséquences économiques qu’aurait la pandémie de Covid-19. Jeudi, les marchés ont aussi apprécié l’annonce d’une amélioration du moral des consommateurs et des entreprises de la zone euro. Mais la séance a surtout été marquée par la nouvelle estimation du PIB des États-Unis. Au quatrième trimestre 2020, il a enregistré une croissance de 4,1 % en rythme annualisé, contre 4,2 % de consensus. Sur l’ensemble de l’année, sa contraction est de 3,5 %.


Code : FR0003500008 | Tags : cac 40, bourse de paris, réserve fédérale, fed, inflation, taux, politique monétaire, zone euro, confiance des consommateurs, pib, produit intérieur brut, états-unis,

Actualités relatives